Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Lois et méthodes allemandes’ Category

Eh oui, ça y est, c’est sûr : je n’aurai pas ma fille ce weekend. Les billets sont remboursés, le voyage annulé. Il flotte à Völklingen comme un air de déjà vu…

Cela vous étonne ? Moi pas.

Pour quel motif cette fois ? La juge est absente pour la semaine… et son remplaçant n’a pas le droit (« nicht im Protokoll ») de prendre la décision à sa place… à moins d’un danger pour les enfants, mais cela retarderait la procédure de le saisir en urgence (ne cherchez pas, c’est une explication logique en Allemagne…)

Le remplaçant en question m’a fait part au téléphone de son grand étonnement (bien sûr…) de voir que depuis l’audience du 9 décembre dernier et malgré le rapport positif du 28 du même mois, la juge Hedrich ne m’ait pas encore attribué un droit de visite… « Je n’ai aucune idée des motifs pour lesquels elle n’a pas encore pris de décision (…), c’est étrange (…) elle est connue pour sa rapidité et son efficacité… », Juge Funke, remplaçant temporaire de la Juge Hedrich.

La juge Hedrich rentrera lundi, prendra peut-être enfin sa décision, mais le résultat sera là : ce weekend en France n’aura pas eu lieu pour Astrid ni pour sa famille qui l’attend depuis près d’un an et demi. Quoi qu’il arrive, on ne remonte pas le temps : la juge le sait, elle gagne (ou perd) du temps…

Publicités

Read Full Post »

Ou comment un parent non-allemand n’a AUCUNE CHANCE devant un tribunal allemand, qu’il soit riche ou non, en toute légalité comme toujours…

lire l’article

Read Full Post »

L’autorité parentale, ou « Elterliches Sorgerecht », est composée de trois parties principales :


Chacune de ces parties est attribuée par le juge soit au père, soit à la mère, soit aux deux, soit au Jugendamt. Il n’est donc pas rare que l’un des parents ait le « droit de décider du lieu de vie des enfants », traduit par le « droit de garde », sans que pour autant les  (suite…)

Read Full Post »

COMMENT LES AUTORITES ALLEMANDES PRENNENT AUX PARENTS FRANÇAIS* LEURS ENFANTS ET LEUR PATRIMOINE SOUS APPARENCE LEGALE

 

Les états membres de l’UE ont signé des accords prévoyant l’exécution de décisions judiciaires sur la base de la
CONFIANCE MUTUELLE

Les juristes allemands abusent de cette confiance mutuelle et utilisent les instruments communautaires pour
IMPOSER LE DROIT ALLEMAND A TOUTE L’EUROPE

Aujourd’hui, la France applique ce droit et ses décisions discriminatoires dans sa juridiction et contre les intérêts de ses ressortissants (l’Allemagne a déjà été condamnée à ce sujet par la Cour Européenne des Droits de l’Homme)
SANS JAMAIS LES REMETTRE EN CAUSE

1.    Le règlement européen 2201/2003 s’applique depuis le 1er mars 2005 : il détermine la compétence judiciaire en fonction du pays de résidence des enfants même si aucun des deux parents n’a la nationalité du pays concerné. Tout Français* vivant en Allemagne est donc soumis à la  (suite…)

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :